Close

L’église Saint Martin

L’église Saint Martin vaut surtout pour sa nef unique du début du 12eme siècle, conservée sans altérations majeures si l’on excepte le porche qui est venu remplacer, en 1862 le petit portail primitif dont la voussure externe était soulignée par un cordon de billettes. Son appareil est constitué de petits moellons grossièrement taillés mais disposés en assises régulières.

Mieux conservé que son vis-à-vis, le mur nord est percé de trois petites fenêtres en plein cintre.

Leur double ébrasement, qui permet une meilleure pénétration de la lumière, marque un progrès sur les fenêtres du 11ème siècle, qui n’étaient pas ébrasées vers l’extérieur. Il n’y a pas de contreforts, les angles étant constitués de pierres de taille assemblées en carreaux et boutisses.
Très remaniée par la suite, la base du clocher semble contemporaine comme le suggère la trace de l’arcade en plein cintre qui se voit dans son mur oriental.
A l’origine, l’église comprenait donc vraisemblablement, outre la nef unique, une travée de chœur plus étroite portant peut-être déjà un clocher, ainsi qu’une abside en hémicycle. Alors très répandu dans les campagnes du Beauvaisis, ce plan ne s’est conservé qu’à l’église toute proche de Merlemont.

D’importantes modifications devaient intervenir, en plusieurs étapes, à partir du 16ème siècle. La travée droite de l’ancien chœur est ainsi voûtée d’ogives tandis que des arcades brisées sont percées au nord et au sud pour assurer la communication avec deux croisillons. Deux arcades identiques sont relancées à l’ouest et à l’est. L’étage du beffroi, avec ses longues baies géminées sans décor, doit être contemporain de cette campagne de travaux. Quelques temps après est construit le chœur actuel. Terminé par un chevet à trois pans et non voûté, il est dénué de caractère.

D. Dumond, Notice historique et stastistique sur la commune d’Abbecourt, 1865.